Rencontre avec Moxo

Moxo nous parle de son parcours musical, de ses premiers morceaux et de ses projets futurs.

Peux-tu te présenter ?

Salut moi c’est Moxo ! Je suis DJ producteur et je viens de Paris.

Quand as-tu commencé à faire de la musique ?

Je fais du DJ set depuis 2008 et je suis producteur depuis cette année.

Pourquoi « Moxo » ?

C’était comme ça que mes potes m’appelaient lorsqu’on jouait à la console, ça revenait souvent donc j’ai gardé ça. Maintenant tu connais la petite histoire !

Comment définirais-tu ton style musical ?

Je définirais mon style musical comme une sonorité électronique que je fusionne avec de la musique de conservatoire. J’aime beaucoup mettre en avant le piano et les cordes. J’intègre des artistes qui chantent par-dessus et qui sont à la fois pop mais aussi électro.

Quels sont tes références musicales ?

Il y a notamment Moby, Hans Zimmer pour le côté classique, Richie Hawtin du côté électro et tant d’autres. Il y a aussi Éric Morillo qui nous a quittés l’année dernière et dont j’ai eu la chance de faire la première partie au Faust, ça reste toute ma jeunesse.

Peux-tu me parler de ton expérience au Sea Lounge ?

J’ai commencé en 2013 pour terminer en 2018 parce que j’avais envie de me lancer un peu plus dans une carrière solo. Ça m’a permis de rencontrer beaucoup de monde dans le milieu de la musique, de partager les platines avec plein de DJs de Martin Solveig aux Major Lazer, en passant par Kungs ou Møme. Je me suis fait des potes que je revois très souvent. Ça a été une vraie chance pour moi de pouvoir partager les platines avec ces artistes.

Quelle est l’histoire de tes deux premiers morceaux ?

Le premier morceau que j’ai sorti fin février s’intitule Relive. J’ai travaillé avec le chanteur Mr Scotch. Et j’ai sorti récemment une seconde track avec ce chanteur. En fait, j’avais un morceau entre les mains et je cherchais absolument un chanteur. J’ai eu l’occasion d’échanger avec un ami d’enfance et le jour du confinement il m’a présenté Mr Scotch. J’ai discuté avec lui, ça a tout de suite matché, il a directement compris dans quelle direction artistique je voulais l’emmener sur ces titres. Mais ces morceaux ont été fabriqués pendant le confinement, à distance en visioconférence. C’était assez particulier parce que quand tu vas en studio pour travailler avec un artiste, ça va plus vite. Alors que là, tu te fais des WeTransfer.

Comment produis-tu tes tracks ?

Je pars sur une base de piano, et je construis le morceau tout autour. Après je le présente à un chanteur à qui je donne la topline au niveau de la mélodie. Puis le chanteur écrit les paroles et chante dessus jusqu’à temps de trouver les bons refrains et les bons couplets.

Peux-tu me parler du clip de Relieve ?

Tout est fait par Abel Danan qui est un jeune réalisateur et chroniqueur chez Canal+. Il a notamment fait des clips pour Benjamin Biolay et Hoshi, mais il était un peu plus dans le côté cinéma. Pour lui, les clips c’est quelque chose d’un petit peu nouveau, on va dire que ce n’est pas son dada. Donc pour ce clip on lui a donné une ligne directrice et on a fait la suite qui va sortir prochainement pour Let Me Go.

Quels sont tes projets pour la suite ?

J’envisage de sortir un prochain son avec un nouveau chanteur. Je pense que ça sortira courant d’été ou à la rentrée. Ce son sera différent des premiers et avec un chanteur talentueux.

Quel est ton rapport avec la scène ?

J’adore jouer, j’ai fait beaucoup de scènes en France, un petit peu à l’international et j’adore clairement. S’exprimer sur les platines, avoir un public qui te regarde, qui se lâche, qui a le smile et avec qui tu es en interaction, c’est quelque chose d’énorme et que j’adore. Donc voilà, demain si tu as as une teuf, je viendrai avec grand plaisir !

Des dates programmées cet été ?

Samedi prochain notamment, je joue sur une péniche à Paris avec Monkey Safari, qui est un duo électro allemand que je suis depuis des années et j’ai hâte ! Il y a aussi le Delta Festival qui se déroulera le samedi 28 août. Ça sera la troisième année consécutive que je joue à ce festival, et c’est clairement mon festival préféré car il n’y a rien de mieux. Je me retrouve dans mon élément, sur la plage avec le coucher de soleil, tu as les gens en maillot qui sont en train de kiffer, en train de se baigner et c’est exactement cette scène que j’adore.

Un petit mot pour la fin ?

Je vous invite à écouter mes sons, partagez Relive et Let Me Go autour de vous, et suivez-moi sur les réseaux.

Crédit photo : @anthonyghnassia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s