Sôra : « Ce projet rend hommage à la famille, à l’amour et à la vie. »

A quelques jours de la sortie de son premier album, la talentueuse Sôra a répondu à mes questions.

Salut Sôra, comment vas-tu ? 

Hello GG ! Tout va bien pour moi, je suis pressée de sortir l’album !

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ? 

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis chanteuse, compositrice et auteure, et ma musique se situe entre le R&B et la Pop.

Peux-tu me parler de ton parcours musical ? Quand as-tu commencé à faire de la musique ? 

J’ai commencé à faire de la musique quand ma mère nous a mis au piano étant petits avec mon frère! J’ai longtemps pris des cours particuliers et ça m’a tout de suite amenée à la composition. On écoutait de la musique très régulièrement à la maison et ma passion s’est aussi développée grâce aux clips, devant lesquels j’ai toujours chanté à tue-tête après les cours! J’ai longtemps vu la musique comme une passion (et non un métier), avant de m’y lancer complètement après mes 3 années de fac.

Quelles sont tes influences musicales ? 

Mes influences sont très variées ! On écoutait de tout à la maison : on passait d’Elvis Presley à Ella Fitzgerald, de Earth Wind and Fire à The Doors, des Beatles à Madonna, des Pink Floyd à Barry White ! En grandissant, j’ai été hyper influencée par la grosse vague de R&B des années 90 avec des personnalités comme Justin Timberlake, Pharrell, Timbaland et les Destiney’s Child, Mariah Carey ou Kelis! J’ai développé un grand intérêt pour la recherche musicale à l’adolescence donc j’écoutais en plus de tout ça du rock progressif, de l’électro etc. Puis s’est ajouté le jazz et le jazz moderne : ça a énormément influencé ma manière d’écouter et de travailler mes compositions.

Tu as un univers vraiment unique, comment le définirais-tu ? 

Je pense que mon univers c’est juste un melting pot de tout ça ! J’essaie de rester fidèle à ce que je suis et à ce que j’aime mais je n’ai pas envie d’entrer dans une case, je préfère qu’on ne sache pas où me ranger !

Avant de parler de ton actualité, j’aimerais revenir sur ton titre « Step By Step » avec Uppermost que j’avais adoré à l’époque. Comment s’est passée cette collaboration ? 

La collaboration avec Uppermost s’est très bien passée. C’était vraiment au tout début du projet et il m’a permis de rentrer dans une nouvelle phase artistique et de me présenter pour la première fois en tant que Sôra. J’ai eu la liberté d’écrire le texte et la mélodie sur sa musique et ça a bien fonctionné ! C’est une collaboration à laquelle je pense avec beaucoup de gratitude. 

Tu as dévoilé il y a quelques jours ton nouveau single Higher. Qu’est-ce qu’il raconte ?  

Higher c’est une chanson qui a pour but de transmettre de la positivité. Je l’ai écrite en réfléchissant aux excès dont je n’étais pas très fière. Je pense que c’est important de réfléchir à ce qu’on a envie d’être ou de représenter dans la vie, et prendre du recul sur ça permet déjà une certaine sérénité. Higher, c’est un peu une invitation à cette réflexion.

Ton premier album intitulé Long life to Phil sortira le 15 janvier prochain. Peux-tu me parler de ce nouvel opus ?

Cet album marque la fin d’un cycle et c’est un réel aboutissement ! Ce projet rend hommage à la famille, à l’amour et à la vie mais aussi et surtout à mon père qui s’appelait Philippe. Les morceaux ont une chronologie assez importante et reprennent le cycle de la vie. Toutes les chansons sont notées par de l’espoir et de l’optimisme (je tiens ça de ma mère). Vous remarquerez que le titre single qui sort avec l’album est en fait son homonyme Long Life to Fill, comprendre « Longue vie à écrire » ! C’est cette idée de titre et de parité entre album et chanson qui m’a vraiment lancée sur l’idée globale de l’album il y a quelques années déjà.

Quand la situation le permettra, comptes-tu défendre ce projet devant ton public ? 

Evidemment ! Et croyez-moi, on a vraiment hâte.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ? 

Vous pouvez me souhaiter de pouvoir rejouer sur scène au plus vite (parce que ça me manque beaucoup) et aussi que l’album touche un maximum de monde ! 

Un petit mot pour la fin ?

Mon petit mot de la fin, il est pour tout le monde, répandez l’amour et la joie autour de vous ! Je vous embrasse tous de loin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s