Entre NFT et musique électronique, Agoria dévoile son nouvel album « .dev »

Après What If The Dead Dream, Agoria est de retour et nous dévoile son cinquième opus baptisé .dev.

Douceur du vendredi à découvrir d’urgence. Agoria nous offre .dev, un cinquième album ultra pointu composé de neuf nouvelles pépites électroniques. L’artiste présente également les « NFTs Agoria » créés en collaboration avec le microbiologiste Nicolas Desprat et avec le collectif d’art Obvious. Représentant des bactéries ou des planètes inconnues, la musique d’Agoria a été intégrée à chaque NFT grâce à la technologie Bronze. Vous pouvez découvrir la collection juste ici.

Agoria explique pour Technikart : « Ce que je trouve excitant dans les NFTs, c’est qu’ils ouvrent le champ des possibles. On peut mélanger plein de disciplines dans un seul format. Ce qui était impossible avant, il fallait beaucoup d »intermédiaires. Artistiquement et créativement, aujourd’hui je pense que c’est là que ça se passe. Dans les NFTs, tout se réécrit perpétuellement, les versions sont infinies. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s