Rencontre avec Moji x Sboy

Moji x Sboy nous présentent leur nouvelle mixtape « Temps d’aime ».

Pouvez-vous vous présenter ?

Sboy : Yo tout le monde ! C’est Moji x Sboy.

Quand avez-vous commencé à faire de la musique ?

Moji : On est des amis d’enfance et on se connaît depuis assez longtemps maintenant. On a toujours bossé ensemble sur des projets, donc on s’est rejoints sur la musique en 2017. Ce qu’il s’est passé, c’est que j’ai écrit un premier texte et je lui ai présenté, ça lui a plu et c’est comme ça que tout a commencé. On a commencé à gratter ensemble et à faire des freestyles et voilà. Petit à petit, on a acheté du matos et on a fait nos premières maquettes comme ça, sans prise de tête.

Quelles sont vos inspirations musicales ?

Sboy : Il y en a énormément et elles sont différentes pour chacun d’entre nous. Pour ma part, je m’inspire beaucoup de Lil Pump, XXXTentacion, Juice Wrld et du coté français, j’aime beaucoup Nekfeu.

Moji : Moi pour ma part c’est Post Malone, The Kid Laroi, et en France j’aime aussi beaucoup Nekfeu et Laylow.

Comment fonctionnez-vous créativement parlant ?

Moji : Souvent ce qu’il se passe c’est que, soit lui soit moi, on apporte un projet avec un petit truc écrit et chacun se greffe à ce que l’autre a fait. Ensuite, on se retrouve au studio avec un producteur et on implante la vibe du morceau et la DA à ce moment-là. Malgré ça, on aime bien bosser à distance, chacun de son côté et après on se mélange et la fusion se fait lors de l’enregistrement

Vous attendiez-vous à un tel succès pour Regarde Moi ?

Sboy : Non pas du tout. J’ai fait le freestyle au moment d’un blocus – la période avant les examens d’Université – et c’était vraiment très étrange. On a posté le morceau et puis il s’est passé des trucs de ouf. C’est à partir de ce moment-là qu’on s’est dit qu’on allait vraiment s’y mettre sérieusement. Beaucoup de gens ont commencé à nous suivre sur les réseaux, on a commencé à avoir pas mal de visibilité, et finalement on a enregistré le son. Ça a vraiment été un gros tournant dans notre carrière !

J’ai adoré votre titre Chimique. Pouvez-vous m’en parler ?

Moji : Chimique, c’est un morceau qui me tient à cœur parce que je recherche vraiment cet univers et cette atmosphère musicale-là. Dès que je suis tombé sur cette prod, j’ai commencé à écrire de mon côté. Le lendemain, j’ai apporté ce que j’avais fait au studio et ils ont clairement validé la direction artistique, mais le son était trop court. On n’avait pas nécessairement de refrain donc on s’est dit qu’on allait inviter quelqu’un sur ce son. On avait déjà été en contact avec Luv Resval sur les réseaux. On a donc décidé de l’inviter, il a répondu présent. On s’est vu sur Paris et le son s’est fait de manière très fluide. On avait déjà nos parties, il fallait juste qu’il pose la sienne et ça s’est vraiment bien passé.

Comment s’est passé le tournage du clip ?

Moji : On a décidé de bosser avec Hani Azzoug qui est un gars que je connaissais via les réseaux. J’ai vu qu’il était super talentueux et qu’il faisait énormément de choses tout seul, c’est limite en autodidacte. On l’a contacté et il a répondu très rapidement. On a fait un synopsis et il a directement capté l’univers du son. Il a une grosse équipe derrière lui et ils ont bossé de nombreuses semaines sur l’élaboration de ce clip.

Vous venez de sortir votre mixtape Temps d’aime. Quelle est l’histoire de ce projet ?

Sboy : On a bossé sur ce projet pendant deux ans et aujourd’hui, il en est à sa forme finale. On a cherché des trucs qu’on ne connaissait pas forcément. Par exemple le côté rock, personne ne savait qu’à la fin du projet on se retrouverait avec trois morceaux rock et deux morceaux trap. On s’est laissés porter par la vibe des moments en studio et par nos envies.

Prévoyez-vous de défendre ce projet sur scène ?

Moji : On en meurt d’envie ! On avait une mini tournée de prévue avant le confinement et toutes les dates ont été annulées. On était assez déçus parce que ça allait être la première occasion pour nous, sans projet de tournée, de rencontrer la communauté et les gens qui nous écoutent. Et là, ça se profile assez bien, on a hâte de pouvoir monter sur scène. On compte bien bosser le live pour que les gens vivent une expérience de dingue lors du concert.

Des artistes avec lesquels vous aimeriez de collaborer ?

Moji: Je ne sais pas si on a des envies communes mais je pense qu’il y a déjà des noms qui ressortent du genre Laylow, on aime trop ce qu’il fait et je pense qu’il y a moyen qu’on collabore sur un son car nos univers peuvent se mélanger. Il y a aussi Lefa qu’on aime bien. Malgré que ce soit un ancien, on aime beaucoup sa plume et il arrive à se renouveler.

Un petit mot pour la fin ?

Sboy : Yo les auditeurs, c’est Moji x Sboy ! Allez écouter notre projet dans l’ordre, si possible, et donnez-nous le son que vous avez préféré et pourquoi Milla, c’est important !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s