Partir en road-trip en Croatie et au Monténégro : suivez le guide.

Hello tout le monde. Alors comme vous avez pu le lire dans le premier article sur « comment organiser un road trip » (à découvrir juste ici pour ceux qui ne l’ont pas lu), nous sommes partis, mes potes et moi, en Croatie et au Monténégro pendant 2 semaines en Aout 2017. L’article sera donc un peu plus long que d’habitude et je vais retracer ce beau voyage en vous parlant de chaque ville un peu plus en détail.

MAKARSKA

Makarska fût la première destination de notre Roadtrip. L’aéroport le plus proche étant celui de Split, nous avons fait le trajet Toulouse – Split en avion, puis nous avons pris une navette (30 KUNAS = 4€) pour rejoindre le centre ville de Split, pour ensuite reprendre un bus afin d’arriver à Makarska (35 KUNAS = 4,72€)

Activités :

  • Makarska est une petite ville plutôt cool, entre mer et montagne, où il fait chaud, très chaud même (environ 40° à 10h du matin, autant vous dire que le café sur le balcon on oublie) , la plage a donc été notre meilleure alliée pendant nos trois jours. Mais vous vous en doutez, nous n’étions pas les seuls à vouloir nous rafraîchir, il faut donc y aller tôt au risque de ne pas pouvoir poser sa serviette sur les galets (vous retrouverez principalement des galets sur les plages de la Croatie). Les plages sont belles et agréables, nous y sommes retournés plusieurs fois.

SONY DSCIMG_8760

  • De plus, le port est le cœur vivant de Makarska la journée comme le soir. Il y a beaucoup de petites boutiques qui vendent littéralement de tout, on a adoré nous y balader surtout le soir. Les glaces ne coûtent pratiquement rien à Makarska, plutôt sympa quand il fait aussi chaud.

SONY DSC

  • Nous avons également pu partir à la découverte de « The Peninsula of St. Peter ». C’est une petite excursion assez rapide qui permet à l’arrivée d’obtenir une vue imprenable sur toute la ville. C’était vraiment très agréable malgré la chaleur.

SONY DSCSONY DSC

  • Pour terminer dans cette partie activité nous avons visité « Svetiste Vepric », une église située dans une grotte. L’endroit est vraiment beau et très reposant, il n’y a pas grand monde donc le lieu reste très calme. Alors oui, il est vrai que c’est très joli, mais je vais vous donner un petit conseil pour éviter de faire la même bêtise que nous. Le chemin est très long pour arriver jusqu’à cet endroit, vous longerez la route pendant environ une heure. Nous avons eu la brillante idée de partir vers midi pour aller manger là bas, autant vous dire que les 40°C ont eu du mal à passer. Donc un conseil, allez y plutôt en fin de journée et n’oubliez pas votre bouteille d’eau bien fraîche. 

SONY DSCSONY DSC

Logement :

Pour le logement, nous avions trouvé un appartement sur Airbnb (c’est ce que nous avons fait pour tous les logements d’ailleurs). Il était très bien placé (se situant à 5 minutes de la plage et du port), propre, fonctionnel et l’hôte était vraiment disponible.

Disponible ici

Restaurants :

Nous n’avons pas testé de restaurants à Makarska, un Lidl se trouvait juste à côté de l’appartement donc autant vous dire que nous avons préféré économiser pour profiter au maximum dans les autres villes.

Night :

Nous avons pu tester deux boîtes de nuit durant notre séjour.

  • La première, nommé le Peter pan, n’était pas franchement exceptionnelle (hormis que c’est un club à ciel ouvert). Le choix musical est vraiment pas top, l’alcool beaucoup trop cher, sans parler de l’ambiance. En revanche, l’entrée est gratuite.
  • Par contre la seconde, le Deep, est mon gros coup de cœur de tout le séjour. L’établissement se situe littéralement dans une grotte et toute la plage est privatisée pour les clients. L’entrée est payante (ça revenait à environ 6,50€) mais je vous jure que ça vaut le coup, le DJ résident est vraiment top, le staff était très sympathique, et le coup de la plage privée pour se poser viteuf entre deux musiques est top.IMG_8782_2IMG_8785

 

En conclusion, la ville est très agréable, surtout si vous souhaitez vous reposer et profiter de la plage. Nous gardons de très bons souvenirs de Makarska.

 

 

DUBROVNIK

Le troisième jour était déjà pour nous le moment de changer de ville, direction Dubrovnik. On est donc parti de Makarska pour aller Dubrovnik en bus (75 Kunas = 10€). Après notre mésaventure du bus qui n’arriva qu’au bout de 5 heures, nous arrivons enfin à Dubrovnik. Affamés par ces 5 heures d’attente + les 3 heures de bus, on a décidé de partir directement au restaurant.

Restaurants :

Orsan est le seul restaurant que nous avons testé à Dubrovnik.  C’est un semi-gastronomique excentré de la vieille ville qui se trouvait à seulement 5 minutes de notre appartement. Les plats (vous vous en doutez) sont très bons, bien préparés et principalement constitués de fruits de mer. Le prix reste vraiment correct pour ce genre de gastronomie. Les serveurs sont vraiment accueillants, aiment beaucoup les français, et adorent quand vous dites le mot « hamburger » (je sais toujours pas pourquoi mais ils ont bien rigolé).

 

Logement :

En ce qui concerne le logement, l’appartement que nous avions loué était vraiment bien avec vue sur la mer, très fonctionnel et parfait pour quatre personnes. Il était cependant un peu excentré de la vieille ville de Dubrovnik, mais Uber est là et fait très bien son taff .

Disponible ici

 

Night : 

Bien trop excentrés du centre de la ville, nous ne sommes pas sortis le soir, nous avons préféré nous reposer pour mieux profiter de nos trois jours sur place.

 

Activités :

  • Nous avons, bien évidemment, visité la vieille ville de Dubrovnik. Cet endroit est tout simplement incroyable, j’ai trouvé ça vraiment dépaysant pour le coup. Si vous êtes fan de Game of Thrones, cette ville est faite pour vous puisque de nombreuses scènes de la série ont été tournées là bas, et des boutiques sont totalement dédiées à la série (le petit piège à touristes, c’est clairement hors de prix ahah).

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

  • Nous n’avons pas pu faire les remparts car il faisait toujours aussi chaud. A la place nous avons décidé de prendre le téléphérique en fin de journée pour admirer Dubrovnik au moment du coucher de soleil. (140 kunas, soit pratiquement 20€ grâce à la réduction étudiante.)

En prenant le téléphérique, après deux minutes de montée, vous vous retrouverez tout en haut d’une colline avec une vue imprenable sur Dubrovnik et sur l’île de Lokrum. C’est vraiment très beau, les photos en disent long.

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

  • l’île de Lokrum est située à 10 minutes de Dubrovnik et vous ne pouvez vous y rendre qu’en bateau (120Kn ; 16€). Nous sommes donc partis du port de Dubrovnik tôt le matin pour pouvoir profiter de notre journée sur cette île.

Vous retrouverez des paons et des lapins en liberté un peu partout, qui n’ont pas franchement peur des humains et qui sont surtout là pour venir manger votre repas. (Je me souviens encore de ma pote qui s’est fait courser par un paon, moment mémorable).

SONY DSCSONY DSC

Il y a plusieurs choses à voir sur cette île, dont un petit musée sur Game of Thrones avec des écrans qui montrent les différentes scènes tournées en Croatie et attention : LA fameuse réplique du trône pour pouvoir faire une belle photo pour les plus grands fans.

IMG_8859.jpg

Il y a également un jardin botanique, des ruines, des monastères, et « The path of paradise » qui de son nom peut paraître attractif mais qui s’avère etre une mini rando, enfin, un chemin rocheux vraiment pentu à gravir pour atteindre le Fort Royal. Toujours pareil, sous cette chaleur évitez de le faire en début d’après midi. La plage nommée la « Dead Sea » est très agréable, il est facile de trouver une petite place et d’y rester pour la fin de l’après midi.

IMG_8863_2IMG_8865_2

Pour être honnête, nous serions bien restés un jour de plus à Dubrovnik pour en apprendre plus sur la ville et ses environs, mais il est temps de changer de ville, et surtout de pays, direction le Monténégro

 

 

KOTOR

C’est la première ville que l’on a pu découvrir au Monténégro. Le bus a mis un peu plus de temps que prévu suite au passage des frontières. En effet, si vous partez de Dubrovnik pour arriver à Kotor (19€, 2 heures de trajet en temps normal) vous passerez obligatoirement par la frontière de la Bosnie-Herzégovine et vous allez clairement attendre pendant plus de 3 heures dans le bus avant de vous faire contrôler. 

 

Logement :

Le logement est bien placé puisqu’il se situe dans la vieille ville, le coeur vivant de Kotor, mais au dessus d’un bar donc un peu bruyant le soir mais bon ça reste vivable. (Je dis non au « Despacito» en boucle jusqu’à 1h du matin ahah) . L’hote est « spéciale » on va dire, gentille mais peut paraître très exigeante sur certains points. A votre arrivée, Il faudra également vous rendre à l’office du tourisme afin de vous identifier et payer une somme d’argent en fonction de la durée de votre séjour (2,60 € pour deux jours). C’est une sorte de mesure de sécurité comme un recensement de ce que j’ai pu comprendre.

Disponible ici

Restaurants :

  • Affamés par le trajet, nous sommes parti manger à Kanoba Kantun sur la place principe de Kotor. Alors concrètement c’est un gros piège à touristes, tout est cher et ne comptez pas bien manger, c’est tout ce que j’ai à vous dire ahaha.
  • Nous avons également pu goûter les énormes parts de pizza de chez Pronto pizzeria. Pour 2€ seulement, vous pourrez déguster une part gargantuesque de pizza cuite au feu de bois, ça vaut vraiment le coup, et les pizzas sont très bonnes.

 

 Night :

  • Nous sommes allés à l’Automat Club Royal, un petit casino qui se trouvait à côté de chez nous. Je suis parti dans l’optique de n’utiliser que 5€, histoire de tester un casino dans ce pays, mais celui ci est vraiment bizarre. L’endroit est très glauque, il n’y avait que des habitués qui nous regardaient vraiment bizarrement, et il n’y a pas de machine en anglais donc autant vous dire que je n’ai strictement rien compris au jeu et j’ai bien entendu perdu mes 5€.
  • On a pu tester un bar tout près de l’appartement. Alors oui les prix des cocktails sont imbattables, mais il faut se le dire les cocktails sont ignobles. Entre le Mojito (de l’eau, du jus de citron et 3 feuilles de menthe), un Blue lagoon très mal dosé et donc imbuvable, évitez ce petit bar.
  • Il y a également une discothèque nommée le Maximus, qui a une très bonne réputation, mais l’entrée est payante et nous n’y sommes pas allés.

 

Activités :

  • La vieille ville est belle et agréable, mais pas autant qu’à Dubrovnik. Il y a de très belles églises à visiter et quelques musées également.

 

SONY DSCSONY DSC

  • Le port est pour moi l’un des plus beaux endroits de Kotor surtout au moment du coucher de soleil, parfait pour se poser et contempler le paysage.

IMG_8887SONY DSC

 

  • Kotor est aussi la ville du chat. Vous trouverez vraiment partout  des petits chats errants, malheureusement, mais totalement approchables. Vous pourrez même faire des dons dans de nombreux établissements de la ville pour aider une dame qui s’occupe généreusement de tout ces petits chats.

 

  • On a également fait une randonnée qui, pour le coup, vaut vraiment le détour. Ne comptez pas gravir les 3000 marches en petites sandales, cela sera plus sympa avec des baskets. Nous avons fait cette petite balade en fin d’après midi, et le paysage final est à couper le souffle. Vous aurez une vue imprenable sur tout Kotor et ses montagnes, nous avons passé un très bon moment.

IMG_8995SONY DSCIMG_9273

 

 

HERCEG NOVI

 

Bon, ce sera la partie la plus courte puisqu’il n’y a pas grand chose à dire de positif sur cette ville. Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article, nous ne nous étions pas renseignés au préalable sur Herceg Novi. En partant de Kotor, vous ne pourrez pas acheter votre ticket de bus en ligne (sur GetByBus), tout se passe directement sur place à la gare routière et le bus nous a coûté moins de 5€.

 

Logement :

D’abord, le logement était très bien placé et très convenable pour 4 personnes. Le petit plus était le grand balcon, très agréable pour le petit dej’.

Disponible ici

Restaurants :

On a découvert un petit restaurant, Popaj, qui a égayé notre séjour à Herceg Novi. Je n’ai jamais vu un tel rapport qualité prix. C’est une sorte de fast food amélioré, qui propose des pizzas, des salades, des crêpes, et des focaccias. Les prix ne dépassent pas les 5€, les portions sont gargantuesques et tout est délicieux. Je vous le recommande à 1000%.

Activités :

Maintenant, en ce qui concerne les activités (de jour comme de nuit) c’est bien moins drôle.

La seule activité que l’on a trouvé est une excursion en Kayak (30€/personne) pendant 4 heures avec un guide qui vous montre certains endroits de la ville. Le guide était pour le coup vraiment passionné. Nous avons pu voir une ancienne base militaire, une épave de bateau , et une superbe crique avec un petit village nommé Rose, tout ça agrémenté des explications du guide. Je vous recommande donc cette randonnée si vous venez sur Herceg Novi.

IMG_9062IMG_9059_2

Mais c’est tout ce qu’il y a à faire. Il n’y a pratiquement rien d’autre à visiter, hormis la vieille ville, mais qui pour moi n’est pas indispensable à voir. Les locaux ne sont pas franchement agréables avec les touristes, ne comptez pas vraiment sur eux pour vous conseiller.

IMG_9020

On a eu  la chance (parce que oui c’est une chance les gars), d’arriver le jour où débutait un tournoi international de water-polo. Ce fût notre QG pendant 3 jours, on s’est donc découvert une véritable passion pour ce sport, mais je me demande encore ce que nous aurions fait sans ces matchs de water-polo.

Je peux également vous parler de la grande histoire des plages (j’en rigole encore en y repensant). Alors, il faut savoir qu’à Herceg Novi il n’y a pas de plages publiques mais uniquement des plages privées principalement réservées pour les clients des hôtels. A défaut de payer pour un transat, vous vous retrouverez, comme nous, au fin fond de la ville, sur une plaque de béton/bout de trottoir (je ne vois pas trop comment appeler ça autrement), qui vous servira de sable. Donc la plage, on oublie aussi.

 IMG_9039_2

Night :

Comme la journée il n’y a pas grand chose à faire à Herceg Novi. Il y a quelques bars le long du port, on a pu en tester un, mais rien d’exceptionnel non plus.

Pour faire bref, Herceg Novi ne vaut pas vraiment le détour, grande déception, choisissez plutôt une autre ville au Monténégro, c’est un conseil d’ami.

 

SPLIT

 

Split était la dernière destination de notre road-trip et après nos 3 jours à Herceg Novi on ne pouvait pas faire pire pour le coup. 

Logement :

Le dernier appartement était vraiment super. Bien plus grand que les précédents, extrêmement bien placé (5 minutes à pied du centre de la ville). Les lits sont très confortables, la salle de bain toute rénovée et il y a également un petit balcon.

Disponible ici 

 

Restaurants :

Nous avons pu tester 2 restaurants, et rien à dire j’ai adoré les deux.

  • Le premier nommé Bistrot Toc est un petit restaurant principalement centré sur le brunch qui propose avec des burritos, un énorme English Breakfast, de nombreuses recettes d’açaï bowl… Tout ce que l’on a pu goûter était vraiment très bon. La terrasse était très agréable, les prix très raisonnables pour la quantité que l’on avait dans l’assiette et les serveurs très courtois.
  • Le second, Sexy Cow, est un restaurant dédié aux wraps. Plusieurs compositions originales sont disponibles, et tout est préparé devant vos yeux. Très bon également et les prix sont très abordables (attention les wraps sont tous un peu épicés, pour ceux qui n’aiment pas on sait jamais).

 

Activités :

  • Tout d’abord nous avons pu profiter de deux plages, Bacvice & Znjan Beach. Les deux sont très bien, mais il y a beaucoup de monde.

IMG_9107IMG_9109

  • Le palais de Dioclétien est l’endroit incontournable de Split. Ce sont des anciennes ruines qui encerclent le centre ville et c’est vraiment magnifique.

SONY DSCSONY DSC

  • Nous avons également visité les sous-sols de ce palais. L’entrée est payante mais vous pourrez bénéficier d’une réduction étudiante. Cette visite nous a permis d’en apprendre plus sur la ville et son histoire.

SONY DSCSONY DSC

  • Le port est également quelque chose à voir. Il est très agréable pour faire une petite promenade sachant qu’il y a vraiment beaucoup de monde au palais, cela permet de souffler un peu.

SONY DSCSONY DSC

  • Vous pourrez également toucher le pied de cette statue, cela vous portera bonheur apparemment et d’après les guides touristiques, c’est un élément incontournable de Split.

SONY DSC

  • Pour terminer, nous sommes partis à la découverte du parc national de krka. Celui-ci se trouve à 1h30 en bus de Split (environ 20€). L’entrée au parc est bien entendu payante, le tarif est de 110kn grâce à la réduction étudiante (vous l’aurez compris, ne partez pas sans votre carte étudiante) et inclut la journée au parc ainsi que le trajet en bateau pour y accéder.

IMG_9121

L’endroit est vraiment très beau, il y a de belles cascades et vous pourrez vous baigner. La petite excursion autour du parc est agréable mais un peu courte à mon goût. Pour être honnête, il est vrai que j’ai beaucoup aimé cet endroit, mais j’ai été un peu déçu par l’aspect très touristique du lieu. De plus, les petits restaurants présents sur le parc sont vraiment hors de prix donc n’hésitez pas à venir avec votre propre repas. Mais j’en garde quand même un très bon souvenir.

IMG_9136IMG_9164IMG_9276

 

Nights :

Nous sommes allés au Tropic Club, une boite de nuit située à côté de la plage Bacvice. C’est un très bel endroit, une consommation est offerte à l’entrée, le DJ passe principalement de la musique actuelle, nous avons bien pu profiter de notre dernière soirée.

En conclusion, j’ai eu un gros coup de coeur pour la Croatie. Les paysages sont magnifiques, les locaux très sympathiques malgré ce que l’on peut penser, et le pays est très riche niveau culture. Je reste un peu plus mitigé sur le Monténégro, mais je garde que des bons souvenirs de ce road-trip.

J’ai également un code Airbnb à vous proposer qui vous permet d’obtenir 25€ lors de votre première inscription juste ici.

En espérant que vous aurez aimé cet article ! 🙂

gg.

 

4 commentaires sur “Partir en road-trip en Croatie et au Monténégro : suivez le guide.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s