Ma journée au Brussels Summer Festival.

Hello les gars. 🙂
Comme vous le savez sûrement, je suis parti en Belgique – à Bruxelles plus précisément – afin de découvrir l’édition 2018 du Brussels Summer Festival, alors voici mon article récapitulatif de ma soirée lors de ce festival.

17h – BSF 2018, c’est parti. 

J’avais récupéré au préalable mon accréditation et mon pass photo aux alentours de 16h à l’espace presse. Pour ceux qui ne le savent pas, l’accréditation presse et le pass photo sont deux choses différentes. L’accred’ te permet d’accéder au festival en tant que média dans le but d’écrire un article sur une plateforme en ligne par exemple – comme moi avec le blog – d’interviewer des artistes, et d’accéder à certains espaces dédiés à la presse. Le pass photo quant à lui est plutôt réservé aux photographes professionnels qui pourront, en fonction des restrictions des artistes, filmer ou photographier le concert juste devant la scène. Je me suis rendu compte que ça faisait un petit moment que je parlais d’accréditation sans donner d’explications, alors maintenant vous savez ce que c’est.  😉

Il est 17h, et après une bonne sieste je me décide enfin à bouger de mon hôtel pour aller découvrir le BSF. J’en profite pour faire un petit tour des différentes scènes , Il y en a quatre au total, toutes situées en plein coeur de Bruxelles. C’était la première fois que je voyais un festival qui se déroulait totalement en centre ville et ça j’ai vraiment adoré. En plus, les scènes n’étaient pas trop loin les unes des autres – environ 5 minutes à pied –  donc tu pouvais te déplacer assez rapidement.

SONY DSC

19h – Le début des festivités.

Il est 19h et je me place dans la foule pour le premier concert de ma soirée : le set de ToDieFor. C’est un artiste belge que je ne connaissais absolument pas, mais comme je le disais dans mon article précédent, je voulais vraiment faire de nouvelles découvertes. J’ai rapidement compris pourquoi il y avait autant de monde au moment de son set, c’est un super DJ qui s’amuse à fond sur scène. Il a notamment sorti une musique qui s’appelle Cool Kids et que j’écoute en boucle depuis que je suis rentré. Vous devriez vraiment aller l’écouter, ça vous donnera un petit aperçu de son travail.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with a6 preset

Vers 20h, je retourne au niveau de la Place des Palais afin de voir la fin du concert d’Alice Merton – tu sais celle qui chante « I’ve got no roots » – mais dommage pour moi c’était déjà fini. J’en ai donc profité pour découvrir plus en détail les différents stands présents sur place. C’est à ce moment là que j’ai pu constater une petite différence avec les festivals français. Déjà, au niveau des boissons, on sent bien qu’on est en Belgique puisque il y a une très grande sélection de bières à un prix franchement raisonnable. Ensuite, au niveau du paiement, le festival n’était pas équipé du système Cashless, il fallait acheter des tickets (1 ticket = 1€) et les échanger pour payer. Le Cashless est bien plus pratique – et on le retrouve sur les 3/4 des festivals en France – mais je trouve que le système des tickets permet de mieux s’y retrouver et de moins dépenser par la même occasion.

Il y avait également plusieurs stands de photomatons animés par Ethias & Pure où tu pouvais repartir avec une photo souvenir gratuite. Orange était partenaire de cette édition et avait mis en place un renforcement du réseau 4G pour les 5 jours de festival. Le stand Win For Life était lui aussi très cool, tu pouvais jouer au « flamingo race » et repartir avec des cadeaux comme ce magnifique flamant rose gonflable.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCJ’ai pu entendre au même moment quelques morceaux d’Arsenal – un autre groupe belge – qui était totalement déchaîné sur scène. Pour le coup, tu sentais vraiment que le duo était très heureux d’être là.

 

21h – Les DJs français débarquent à Bruxelles.

Bon, il faut se le dire, c’est bien de découvrir de nouveaux artistes, mais il me tardait vraiment de voir les sets d’Ofenbach et de Feder.

J’avais déjà eu l’occasion de voir tous ces artistes mais j’ai constaté une vraie évolution dans la performance d’Ofenbach. Ce que je veux dire par là, c’est que j’ai trouvé le duo beaucoup plus dynamique qu’auparavant. Avec un set vraiment travaillé selon moi, ils ont réussi à mettre une ambiance de dingue et surtout pendant les 45 dernières minutes où les belges étaient clairement survoltés. C’était vraiment top.

Processed with VSCO with hb2 preset
IMG_5356 DEFProcessed with VSCO with a6 preset

Pour Feder, c’était la 9ème fois que je voyais un de ses sets – oui je sais, neuf fois ça commence à faire beaucoup ahahah – et je n’ai pas été déçu. Il arrive à mixer ses tracks que tout le monde connaît par coeur comme Goodbye, Lordly ou encore Keep Us Apart avec d’autres titres moins populaires et même quelques mashups. Il a également fait venir plusieurs chanteurs lors du passage de ses plus gros hits, ce qui a donné un aspect différent que j’ai beaucoup aimé. En bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré et je compte bien le revoir une 10ème fois à Toulouse pour le closing de l’Envol Coté Plage (je vous mets le lien juste ici si vous voulez prendre vos places, pour les toulousains c’est l’occasion d’aller le voir ou le revoir 😉 ).

Processed with VSCO with a6 presetIMG_5382 DEFIMG_5483Processed with VSCO with hb2 presetIMG_5472

En conclusion, ce festival est une vraie pépite. Tout était très bien organisé, l’ambiance et l’accueil des belges faisait très plaisir à voir. La Line-up de cette année était très riche et diversifiée et je trouve ça super de mettre en avant des artistes de la région. Et puis, le point que j’ai le plus apprécié, c’est le fait que le festival se déroule en plein coeur de la ville,  ça rend le BSF totalement unique. Si vous avez l’occasion de partir à Bruxelles l’année prochaine à cette période de l’année, je vous conseille vraiment d’aller faire un tour à ce festoche qui vaut vraiment le détour.

GG.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s