Retour en images sur le concert de Lomepal.

Hello les gars 😉
J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui on se retrouve pour un article spécial concert – décidément en ce moment ça y va – qui porte sur le show de Lomepal au Zénith de Toulouse.

Comme d’habitude, petite introduction. Tout d’abord je ne pensais pas du tout participer à ce concert. Complet depuis plusieurs semaines et n’ayant pas de nouvelles concernant ma demande d’accréditation, je m’étais fait à l’idée que je ne pourrai pas y assister. Mais bon, comme on n’est jamais au bout de nos surprises, j’ai reçu un e-mail le matin même pour me dire que j’étais accrédité. Ma réaction ? P***** c’est le premier concert au Zénith de Toulouse que je vais faire en mode « pro » ! Ça peut paraître bête mais ça me laisse penser que mon travail plaît, que je fais du bon boulot alors merci aux personnes qui me font confiance, je ne le dirai jamais assez.

Après un petit périple en métro et tramway – promis je vais passer mon permis – je suis arrivé aux alentours de 19h30 au Zénith. Je me suis d’abord rendu à l’espace billetterie pour récupérer mon laissez-passer – le badge que je t’ai montré sur mon compte instagram, j’adore car ça me permet de garder un petit souvenir du concert – pour ensuite essayer de pénétrer dans la salle. Je te laisse imaginer le monde qu’il y avait, je pensais attendre une bonne trentaine de minutes et arriver tout juste pour la première partie. Au final un vigile m’a vu avec mon appareil photo et m’a gentiment escorté – je dois avouer que j’ai bien kiffé ahah – jusqu’à l’espace dédié aux photographes. Justement en parlant de cet espace, il se trouve entre les barrières et la scène. Autant te dire qu’il n’y a pas de meilleur spot pour faire de belles photos. Un seul truc résonnait dans ma tête : « Pourvu que l’appareil photo ne déconne pas comme au concert de Yelle ». Et bingo, ma voix a été entendue puisque je n’ai eu aucun souci de ce côté là.

La première partie a commencé vers 20 heures et a été assurée par Fixpen Sill, un duo de rappeurs. Tu t’en doutes sûrement, le rap n’est pas le style de musique que j’ai l’habitude d’écouter alors je ne connaissais absolument pas le groupe, mais c’est l’avantage des premières parties. Et figure-toi que j’ai grave kiffé ! Alors je ne sais pas si c’est parce que j’étais dans un bon mood à prendre mes photos et à profiter du show en même temps mais j’ai trouvé ça vraiment cool. Je pense que je ne suis pas le seul d’ailleurs puisque le public était très en forme lors de la première partie.

Si tu veux en savoir plus, tu auras une petite playlist en bas de l’article pour découvrir Fixpen Sill 🙂

DSC06703DSC06685DSC06651DSC06649DSC06714DSC06721DSC06629

Après une petite demi-heure d’attente – le temps d’installer les différents éléments de la scène – et quelques chants de la part du public, Lomepal arrive sur scène.

J’ai eu le droit de rester au niveau de la scène pour les 4 premiers titres – et ça passe trèèès vite – mais je suis resté dans la fosse pour la suite du concert car je trouvais ça trop dommage de partir si tôt. J’ai vraiment bien accroché avec sa prestation et j’ai adoré les différentes surprises lors du concert. Je pense notamment à l’hologramme d’Orelsan projeté sur la scène ou encore quand Lomepal est directement parti dans la foule pour chanter plusieurs titres. Un concert 100% live avec une belle scénographie comme on les aime. C’était la dernière date de son Jeannine Tour alors il a tout donné pour son dernier show et ça fait plaisir.

En bref, j’ai adoré le concert et j’ai hâte de voir une autre prestation de Lomepal. Pour tout te dire je suis même parti m’acheter le vinyle dès le lendemain matin ahaha.

D’ailleurs, il sera présent sur plusieurs festivals cet été (comme Garorock, on en parle très vite sur le blog) alors si tu n’as pas réussi à chopper tes places pour ce concert tu as encore une chance de le voir. Et si les festivals c’est pas trop ton dada, Lomepal sera de retour au Zénith de Toulouse le 1er Décembre 2019. 😉

DSC06774DSC06770DSC06845DSC06884DSC06888DSC06927DSC06926DSC06792DSC06788DSC06823SONY DSC                      Processed with VSCO with b1 preset

Comme je te disais plus haut, voici la petite playlist si tu souhaites écouter les titres de Fixpen Sill ou si tu veux simplement réécouter les plus grands succès de Lomepal.

Un immense merci à Bleu Citron pour l’accréditation, je suis tellement reconnaissant d’avoir pu couvrir un tel concert à Toulouse.

N’hésite pas à partager cet article et à lâcher un petit commentaire juste en dessous. On se retrouve très vite pour l’article recap’ du concert de The Blaze. 🙂

gg.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s