Rencontre déjantée avec Naive New Beaters

Hello les gars 😉
Aujourd’hui on se retrouve pour l’interview de Naive New Beaters que j’ai eu la chance de rencontrer lors de la dernière édition de Garorock. 🙂

Salut les gars ! Pour commencer, pourriez-vous vous présenter ?

David Boring : Mon pote à ma gauche c’est Eurobélix. C’est une sorte d’homme-machine au sein d’un groupe super sympa qui s’appelle Naive New Beaters.

Eurobélix : Lui c’est David Boring, chanteur et songwriter, interprète, vocaliste au sein de Naive new beaters.

Comment avez-vous eu l’idée de créer ce groupe ?

David Boring : On était tous au chômage et on s’est dit « Tiens, on va gagner de l’argent en formant un groupe ».

Eurobélix : On s’est dit que c’était la bonne carotte, comme on ne savait pas trop quoi faire, autant faire un truc artistique comme ça, si tu ne gagnes pas d’argent, au moins tu peux pécho .

David Boring : On a donc créé ce groupe, puis on a sorti notre premier album en 2009.

On a pu vous retrouver dans la web-série « Le Meufisme ». Comment cette collaboration s’est elle passée ? 

David Boring : Elles ont entendu notre single Heal Tomorrow et sont venues vers nous pour nous proposer de tourner une vidéo ensemble. D’ailleurs, Eurobelix est un très bon acteur.

Eurobélix : C’était ma première performance d’acteur. J’étais à fond.

David Boring : Quand on est arrivés tout le monde nous a dit bonjour donc très bon accueil. On a même eu droit à un taxi pour rentrer.

Comment avez-vous vécu le succès de votre single Heal Tomorrow ?

David Boring : On espère que ça ne va pas retomber comme un soufflé … Bon, c’est déjà retombé comme un soufflé.

Eurobélix : C’est un peu retombé comme un soufflé mais c’est pas grave. J’avoue que ça m’a fait kiffer d’avoir un titre qui passe en radio. Depuis que je suis petit c’est vraiment un fantasme de passer en radio, donc c’est un rêve d’enfant qui s’est réalisé.

Vous sortez tout juste de la scène Camping de Garorock. Comment ça s’est passé ?

David Boring : Cette fois-ci on a fait un DJ set, ce qui était une grosse pression pour nous car on n’est pas vraiment DJ à la base. Mais je crois qu’on a bien fait le bluff, que tout le monde y a cru, on a bougé la tête en rythme, parfois on levait les bras, c’était cool.

Vous venez d’annoncer la sortie d’un nouveau titre. Pouvez-vous m’en dire plus ?

David Boring : C’est un titre dont je suis fier, je pense que ça va bien marcher. Eurobélix veut s’acheter une décapotable grâce à ce nouveau morceau.

Eurobélix : J’ai de grands projets pour ce titre donc oui, il faut qu’il cartonne. En tout cas on a beaucoup travaillé sur ce nouveau morceau. On a même invité quelqu’un pour venir chanter avec nous, et maintenant j’ai l’impression que c’est un vrai bon gros morceau.

David Boring : Moi c’est mon préféré depuis le début.

Eurobélix : C’est comme un morceau qui a fait du sport pendant deux ans. Au début il était un peu maigre mais il a pris du muscle.

Qui dit nouveau titre, dit souvent nouvel album. Y-a-t-il quelque chose en préparation ?

David Boring : La réponse est oui.

Doit-on s’attendre à quelque chose de différent de ce que vous avez déjà fait ?

David Boring : Nous on a l’impression que chaque titre est différent, mais les gens nous disent que non.

Eurobélix : C’est vrai que c’est un album plus dansant, un peu moins agressif et que tu peux aussi bien écouter dans ta chambre qu’en club. C’est plus solaire !

Un petit mot pour le public de Garorock ?

David Boring : Merci d’être venu nous voir tout à l’heure.

Eurobélix : Merci de m’avoir rendu mon sac.

gg.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s