Boris Way : « J’ai beaucoup de titres à sortir que j’ai fait pendant le confinement »

A l’occasion de la sortie de son nouveau morceau en collaboration avec Masoe, l’étoile montante de la musique électronique, Boris Way, a répondu à quelques-unes de mes questions.

Salut Boris, comment vas-tu après ces quelques semaines de confinement ? 

Salut ! Tout va bien, je retrouve ma vie normale même si je ne peux pas vraiment jouer dans les clubs et festivals, ce qui commence à beaucoup me manquer ! 

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Je m’appelle Boris et je suis un producteur et DJ de Nice. On a notamment pu me connaître avec le titre Your Love.

tbAHcFpw

Quand et comment as-tu commencé à faire de la musique électronique ? 

J’ai commencé dans des petits groupes de rock de garage, où je jouais de la guitare et de la basse, je devais avoir 15 ans. Ensuite, j’ai découvert la musique électronique quand j’ai eu l’âge de sortir en club, j’ai commencé à composer puis j’ai acheté mes premières platines. Depuis, ça ne m’a plus jamais quitté.

Quelles étaient tes inspirations musicales lorsque tu étais plus jeune ? 

J’écoutais beaucoup les Red Hot Chili Peppers, Nirvana et Daft Punk.

Tu t’es notamment fait connaître avec le titre Your Love en featuring avec Tom Bailey. Pourrais-tu me raconter l’histoire de ce morceau? 

On s’est rencontrés grâce à ma maison d’édition de l’époque. Il avait commencé une guitare/voix et j’ai immédiatement eu un coup de coeur, alors j’ai travaillé sur toute la partie instrumentale avant de faire une première version. Celle-ci a trainé dans mon ordinateur pendant plusieurs mois avant que je remixe donc mon propre titre, pour en faire la version avec les vocaux découpés au drop ce qui a tout changé. J’ai ensuite rencontré ma manager, Maud, qui a présenté le titre à Warner Music et tout est allé assez vite. Le titre est rentré en radio et a vécu un vrai buzz, encore aujourd’hui d’ailleurs !

Tu as également profité du confinement pour nous offrir un remix de Trop Beau de Lomepal. Pourrais-tu m’en dire quelques mots ? 

J’ai fait ce remix en essayant de faire quelque chose de plus « live » que d’habitude, en proposant la vidéo sur instagram et en jouant des instruments. Quelques jours après, il y avait des milliers de vues et de partages ! C’est étonnant de voir qu’à partir des réseaux, on peut se retrouver en radio.

Et bien sur, la grosse actualité est la sortie de ton nouveau morceau Dans l’placard en collaboration avec Masoe. Comment vous êtes-vous rencontrés ? 

On s’est justement rencontrés sur Instagram pendant le confinement. J’ai beaucoup aimé son univers et sa personne. On a commencé quelques maquettes puis on a travaillé sur Dans l’placard, une démo qu’il avait déjà commencé. C’est allé très vite et c’était assez évident.

C’est la première fois que tu sors un projet en français. Pourquoi ce choix ? 

Ça faisait longtemps que je voulais le faire mais je ne trouvais pas la voix qui collait à mon univers, je voulais avant tout qu’artistiquement ça colle parfaitement. Pour le choix de la langue, je trouve que le français s’est dépoussiéré ces derniers temps. J’avais envie de proposer quelque chose de plus original que des titres en anglais.

Ce morceau est accompagné d’un magnifique clip que personnellement j’ai adoré. Comment s’est passé le tournage de cette vidéo ? 

Merci ! Je me baladais à Nice et je suis passé devant « Le plongeoir », un lieu qu’on connaît bien ici. Ça a été comme une évidence, je voulais vraiment tourner la video dessus, personne ne l’avait jamais fait et je trouvais ça magnifique. On a eu les autorisations, on s’est levés très tôt, et on a fait un vrai live sur le plongeoir. Je ne voulais pas forcément d’histoire, juste quelque chose de beau et d’authentique.

On a notamment pu te voir sur la scène de l’EMF, des Plages Electroniques et tu devais te produire à l’Electroland cet été. Quel est ton rapport avec la scène ? 

J’adore ça ! Ne plus pouvoir jouer en ce moment c’est vraiment dur, même si je vais avoir quelques dates cet été. Je pense que l’on est tous dans le même cas, assez frustrés, mais quand ça va redémarrer on sera là !

Quels sont tes projets pour le reste de l’année ? 

J’ai beaucoup de titres à sortir que j’ai fait pendant le confinement. C’est bien la chose positive du confinement.

Un petit mot pour la fin ?

Merci à vous pour votre soutien et à très vite !

gg.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s