Rencontre avec le rappeur Lombre

La semaine dernière j’ai eu la chance d’échanger avec Lombre qui vient de sortir son tout nouvel EP intitulé La lumière du noir.

Salut Lombre ! Peux-tu te présenter ? 

Salut GG ! Je m’appelle Andréas, j’ai 23 ans, et je travaille sur le projet « Lombre » depuis 4 ans maintenant. Il se situe au croisement du rap et du slam. Le terme exact, c’est « spoken word ». 

Quand as-tu commencé à faire de la musique ?

J’ai commencé à écrire il y a plus de 10 ans déjà, j’avais 12 ans à l’époque. Ça commence à faire ! (Rires)

Comment est né le projet « Lombre » ? 

Après beaucoup d’années passées à écrire des textes très rap, j’ai eu envie de créer un univers plus personnel. En 2015, le projet « Fauve » me bouleverse et m’apprend qu’il n’y a pas vraiment de règles pour écrire. J’ai adoré cette liberté dans l’écriture. Suite à ça, j’écoute de plus en plus de « spoken word » et me rends compte qu’il y a peut-être une place pour moi là-dedans. Alors, dans ma chambre d’enfant, j’écris, j’essaye de composer des bases de sons pour trouver l’âme du projet, et me voilà en Février 2016 où tout devient concret, où le projet « Lombre » prend enfin vie après des mois d’expérimentations.

Quelles sont tes inspirations musicales ? 

J’ai été nourri par des FAUVE, Grand Corps Malade, Georgio, Orelsan, Cabadzi et même jusqu’à Noir Désir. Après, il y en aurait plein d’autres à citer mais voilà la base.

En 2018 tu t’es occupé de la première partie de Bigflo & Oli ! Comment ça s’est passé ? 

C’est une des meilleures sensations de scène que j’ai eu dans ma vie. Je me suis retrouvé face à 5000 personnes, le public était super bienveillant. En plus, c’était vers chez moi, donc c’est un très bon souvenir.

Tu viens de sortir ton EP « La lumière du noir ». Qu’est-ce qu’il raconte ? 

Je viens tout juste de sortir mon nouvel EP « La lumière du noir », et le morceau Espoir Noir en fait partie. Sur ce nouveau projet, j’ai essayé de proposer différentes palettes de couleurs de ce que peut être « Lombre ». Il y a des histoires, des messages cryptés et des morceaux plus personnels. L’EP parle de la vie et de cet affrontement qu’il y a entre nos paradoxes. 

Peux-tu me parler du clip d’Espoir Noir que l’on a pu découvrir il y quelques jours ?

Yes! On y retrouve le combat d’un danseur qui se blesse pour revenir au top de son niveau. Il y a un message d’espoir indéniable, une humanité incroyable, et c’est exactement ce que j’avais demandé à Jérémie Brivet au moment de l’écriture du scénario. Je voulais un clip qui ne soit pas complexe dans son message et qui illustre bien ce titre hyper imagé à la base. 

Quels sont tes projets futurs ? Un album et une tournée peut-être ?

J’ai déjà pas mal de maquettes sur mon ordinateur. Je continue à aller en studio pour préparer des futurs titres, les choses avancent bien, je suis assez fier ! Pour la tournée, il y a pas mal de dates qui vont arriver sur l’automne même si elles se feront dans des conditions particulières. Mais je suis content de retrouver les gens ! 

Un petit mot pour ton public toulousain ?

Merci à mes toulousains qui me suivent ! Certains depuis le début même, alors je ne vous oublie pas. Et j’ai besoin de vous pour faire résonner mon deuxième EP « La lumière du noir » qui vient tout juste de sortir !

Merci Lombre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s